Aperçu – Google Cardboard 2015

Ouais, on a pas d’argent et donc on teste le moins cher des casque VR. Et alors ? Ca se trouve c’est mieux que l’Oculus Rift, non ?

Dévoilé durant la Google I/O, le Google Cardboard (lien vers le site de Google) se présente tout d’abord comme le « moins cher » des casques de réalité virtuelle. Le principe est simple : Pour moins de 20€, Google vous propose de construire un casque en carton où il suffira de glisser son smartphone pour profiter des fonctionnalités d’un casque de réalité virtuelle. Le dispositif comprend deux lentilles, plusieurs aimants et bien entendu le patron en carton. A noter qu’il est possible de construire soi-même ce Google Cardboard en achetant les matériaux (il existe un bon milliard de tutoriels sur Youtube). Alors, quelles sont mes premières impressions ?

Une ergonomie en carton

Eh oui, on peut s’en douter, à ce prix-là, l’ergonomie, n’est pas folle. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un bout de carton n’est que rarement réglable, et peinera donc à tenir sur votre front. Si vous vous sentez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez toujours rajouter une languette avec des agrafes afin d’améliorer la stabilité, améliorant l’immersion déjà bancale.

Autre chose coupant l’immersion, la qualité de l’image. Vous aurez beau avoir le dernier smartphone, vous verrez quand même ses pixels avec le Google CB, ce qui, déjà, remballe votre ego style « j’ai le meilleur portable », et ensuite est assez contraignant.

Une utilité assez maigre

Google CB

Enfin, chose assez importante, passons au catalogue d’applications. Parce qu’une fois qu’il est monté, on fait quoi 

avec ? Déjà calmez-vous parce que 15 secondes suffiront à le construire. Et ensuite, les apps proposées sur le PlayStore vont amuseront 10 minutes chacune avant que vous changiez. Bien qu’il en existe un bon paquet, plus on utilise le CardBoard, plus l’impression « gadget » grandit. Certains sites dont je tairais le nom proposent de regarder leurs vidéos en réalité virtuelle. Donc à vous de voir.

Au final, l’erreur à ne pas faire, c’est de considérer le Google Cardboard comme un casque de réalité virtuelle à part entière. Même s’il existe certaines applications sympathiques pour cet « appareil », rien de bien fou. Il font considérer le Cardboard comme une introduction à la réalité virtuelle, pour peu cher. D’ailleurs, si vous chercher bien, vous pouvez en trouver à moins de 10€ sur le web. Il vaut largement son prix.

Donc on ne peut que saluer l’initiative de Google, de proposer ce genre de produit, mais il n’est en aucun cas indispensable. Il est destiné aux personnes fauché plutôt geek souhaitant en savoir un peu plus sur ce domaine en expansion. 

Un commentaire ?